Cruzille en Saône et Loire

  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire

Accueil du site > Pages Annexes > Numérotation des habitations de Cruzille

Numérotation des habitations de Cruzille

Numérotation des habitations dans les rues de Cruzille


En 2009 le Conseil municipal avait procédé au nommage des rues de Cruzille (voir le bulletin municipal n°24 de janvier 2010 ). Cette opération avait grandement amélioré le repérage des logements des habitants, jusque là identifiés par des adresses du style : "M.Mme X lieu-dit Sagy-le-bas CIDEX 705 71260 CRUZILLE" ou encore "M.Mme Y Le Bourg 71260 CRUZILLE"...
Le dernier recensement de la population, s’appuyant sur les noms de rue et un comptage manuel des logements à gauche et à droite, a montré que les numéros d’habitations manquaient cruellement pour un repérage facile et sans ambiguïté.
Par ailleurs, la réunion récente entre Orange et les représentants de la municipalité nous a informés de l’arrivée prochaine dans notre village (tous les hameaux compris) du réseau « fibre optique » support du réseau internet très haut-débit. Ce chantier devrait se dérouler en 2018.
Or une condition nécessaire à l’arrivée de ce nouveau réseau de télécommunication dans chaque habitation est que celle-ci puisse être identifiée par son numéro dans la rue où elle se situe.
C’est pour cela que le sujet a été évoqué en réunion du conseil municipal du 22 juin. Il y est fait état de l’étude de numérotation en cours. Cette étude se déroule en 3 parties :

  • choix des axes de rue et de leur orientation (début-fin) : le plan cadastral informatisé (PCI) a été choisi comme support (appelé aussi « référentiel ») car on y trouve en plus des délimitations des parcelles et des bâtiments, les axes de rues avec leur nom.

Exemple plan cadastral

  • positionnement des entrées habituelles de chacune des habitations et détermination (par un outil d’information géographique) de la distance en mètres de chacune des entrées par rapport au début de l’axe de la rue (exemple ci-dessous : rue du treuil).

Exemple numerotation lineaire de la rue du treuil

Cette distance est arrondie au chiffre pair immédiatement supérieur ou inférieur pour les entrées à droite, ou au chiffre impair immédiatement supérieur ou inférieur pour les entrées à gauche. Elle est attribuée comme valeur du numéro d’adresse (ou appelé encore point d’accès numérique) à chaque habitation.

  • édition d’un plan avec rues et numéros pour modifications éventuelles et validation par les habitants.

La municipalité passera ensuite commande des plaques supportant les numéros attribués dans chacune des rues.
Pourquoi utilise-t’on à Cruzille cette méthode appelée numérotation métrique ?
Voici un extrait du guide qui sert de référence pour toute opération de nommage de rues et numérotation des habitations :
« Aujourd’hui, deux types de numérotation existent :

  •  la numérotation métrique :

Elle consiste à repérer le Point d’Accès Numérique par un numéro significatif de sa distance par rapport à l’origine de la voie.
L’adoption d’une numérotation métrique est fortement conseillée.
La numérotation métrique doit être privilégiée pour toute opération de numérotation ou de renumérotation, dans le double souci de distribution des secours et d’usage en croissance constante des outils de navigation.

  •  la numérotation sérielle :

Existante, elle tombe peu à peu en désuétude. Son emploi est fortement déconseillé. Elle ne doit permettre de maintenir que des numérotations existantes dans les centres villes. En effet, avec ce système, il est nécessaire de réserver des numéros et d’employer des Bis, Ter, Quater, Quinquies.
Par ailleurs, l’absence d’indication du positionnement géographique du numéro sur la voie rend aléatoire la géolocalisation des adresses, notamment au travers des outils de navigation (GPS par exemple). »

Une exception toutefois : deux places (place des Treilles et place des Tilleuls) seront traitées en numérotation sérielle, compte-tenu de la configuration des lieux.

Enfin, les hameaux de Fragnes et Ouxy se verront attribuer (après accord des habitants) des noms de rues pour que la démarche de numérotation leur soit appliquée comme à tout le village.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF